Vous êtes ici : Accueil / Lauréats et Subsides

Lauréats et Subsides

2017

François Verheggen (chargé de cours adjoint à l'ULiège - Laboratoire d'Entomologie. Faculté de Gembloux Agro-Bio Tech) pour son travail intitulé "Développement de nouvelles méthodes de lutte biologique contre les insectes indésirables".

François Verheggen s’intéresse depuis une douzaine d’années aux insectes qui s’attaquent à nos productions végétales. Avec son équipe, il développe de nouvelles méthodes de lutte biologiques, plus respectueuses de l’environnement et de la santé humaine. Il travaille notamment sur des molécules odorantes (sémiochimiques) capables de repousser les insectes hors des champs et vergers, ou de les attirer dans des pièges. Il cherche aussi à valoriser les ennemis naturels des insectes ravageurs, les coccinelles figurent parmi les insectes qu’il étudie. Il a établi de nombreuses collaborations avec des entreprises actives dans la recherche d’alternatives biologiques et certains produits biologiques en passe d’être commercialisés sont le fruit de ses travaux. Mais ce chercheur accorde aussi beaucoup d’importance aux collaborations Nord-Sud, aux espèces exotiques et envahissantes, à l’entomologie criminelle ou à l’impact des changements climatiques sur la biodiversité.

2015

le docteur Jean-François Kaux (Faculté de médecine ULg) pour son travail intitulé « Plasma riche en plaquettes et lésions tendineuses »

Les tendinopathies (« tendinites ») sont régulièrement observées chez les sportifs et travailleurs manuels, et demeurent régulièrement rebelles aux traitements conservateurs. De nouveaux traitements sont en cours de développement dont les infiltrations de plasma riche en plaquettes (PRP). En effet, les plaquettes sanguines libèrent divers facteurs de croissance favorisant la cicatrisation tissulaire. Cependant, il n'y a actuellement que de rares preuves cliniques tangibles en ce qui concerne son efficacité pour les lésions tendineuses. Au cours de nos différentes études précliniques et cliniques, nous en avons démontré l’efficacité sur la cicatrisation de tendons de rats préalablement sectionnés chirurgicalement, mais également sur les tendinopathies rotuliennes chroniques chez l’homme. Enfin, nous avons pu en améliorer la technique de prélèvement, la protocole de préparation et d’injection mais également la prise en charge rééducation postinfiltration.

2013

le professeur Laurent Gillet (Faculté de médecine vétérinaire Ulg) pour son travail « Les gammaherpèsvirus ».

Les gammaherpèsvirus sont des pathogènes importants tant pour les animaux que pour l’homme chez qui ils sont associés au développement de divers cancers. Comprendre leur cycle biologique est donc essentiel à plus d’un titre. Ce travail a dans un premier temps investigué l’influence de l’infection par un gammaherpèsvirus sur la viabilité de la cellule infectée, un paramètre central du développement de tumeurs, mais aussi un outil thérapeutique potentiel pour les combattre. Dans un deuxième temps, nous avons voulu comprendre pourquoi ces virus, qui persistent durant toute la vie de leur hôte, sont capables de se transmettre en présence d’une réponse immune spécifique. A cette fin, nous avons étudié comment ces virus entrent dans les cellules de l’organisme et comment ils échappent à la reconnaissance par le système immunitaire. Les résultats obtenus ont permis de mettre en place des stratégies pouvant potentiellement empêcher la transmission de ces virus au sein d’une population.

2010

« Lire et Ecrire » pour sa contribution à l’accès à la culture.

Subside attribué au « Concours de piano de Liège » qui vise à promouvoir de jeunes talents et à les découvrir dans toute la Belgique.

2008

« La Pommeraie » pour sa contribution à la promotion de l’art par les personnes handicapées.

2006

le professeur Michel Mignolet (UNamur) pour son action en faveur du développement de l’économie wallonne.

2004

l’Institut Don Bosco de Tournai pour son action de sensibilisation du public aux sciences et aux techniques

Subside au Musée du Marbre de Rance pour l’encourager à poursuivre son action en faveur de la connaissance du patrimoine marbrier wallon

2002

l’asbl « Yellow Now » de Crisnée pour la variété et l’audace de ses activités d’édition

Subsides aux asbl « Eole » de La Roche-en-Ardenne et « Le Comptoir — Petits éditeurs et métiers du livre » de Liège

2000

le Musée gaumais pour plus de soixante ans de rayonnement culturel et d’innovations muséologiques

1998

le professeur Jean-Pierre Colinge (UCL) pour ses travaux dans le domaine de la micro-électronique et de la physique des dispositifs semi-conducteurs

1996

le luthier Gauthier Louppe pour la création du violon asymétrique « forme nouvelle »

1994

le docteur Vincent Castronovo (ULg) pour ses travaux sur le potentiel géné-tique des cellules des tumeurs malignes

1992

(pas de lauréat)

Subside au jeune violoniste Jonathan Morton pour lui permettre de poursuivre ses études à l’école de Yehudi Mehuhin

1990

le professeur Luc-Fr. Génicot (UCL) pour son action en faveur du patrimoine architectural wallon, notamment rural et industriel

Subsides au musicologue Philippe Vendrix, au graveur Michel Mineur et aux asbl « Musique en Wallonie », « Archipel Sud » et « Coqs d’Aousse »

1988

le professeur Robert Wattiaux (FUNDP) pour ses travaux en biochimie et Jean-Luc Brédas, maître de recherche au FNRS, pour ses contributions aux études des polymères organiques et des céramiques supraconductrices

Subside à Isabelle Malaise, historienne de l’art (ULg)